Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 08:30

Oui oui, vous avez bien lu, cette semaine c'est notre Fiancée du Panda, devenue depuis la création de son blog Madame Panda, qui nous raconte ce qu'elle aimerait bien changer, ou pas, de son D -Day.
La miss pandette a vu son mariage publié dand Oui! Magazine et sur Ruffled, a déjà été citée dans ELLE, alors on se demande bien ce qu'elle va pouvoir nous raconter et pourtant, son retour d'expérience ne manque pas piquant...cerise sur le gâteau Maëlis a légendé elle-même quelques photos!
 

 

Quand Florianne est venue me demander si je voulais bien venir parler chez elle de ce que je referai (ou pas), j’étais aux anges. D’abord parce qu’une occasion de plus de parler de notre mariage, ça ne se refuse pas. Ensuite, parce que figurez-vous que la question m’a pas mal turlupinée depuis le 25 juin dernier. Oui, oui, je sais, d’après certaines personnes, mon mariage respirait la Marthastewartitude par tous les pores de ses fanions, comment vous dire ? La réalité est légèrement différente. Que celle dont le mari n’a pas envisagé de demander le divorce après l’avoir entendu pester pour la Xème fois contre les photographes qui ont oublié de photographié les hotdogs du buffet sous toutes leurs coutures me jette la première pierre.

 

Si c’était à refaire, je changerais ça…                              

 

J’impliquerais plus efficacement mes proches dans nos préparatifs

Comprendre : je leur dirais clairement que oui, là, j’aimerais bien un coup de main, et je les enrôlerais pour plier du pompom et du faire-part à la chaîne. Parce qu’à part ma maman et quelques coups de main deci-delà, on a vraiment tout fait tous seuls. Avec nos deux vies professionnelles plus que chargées, c’était pas toujours une partie de picnic au milieu des bambous ! J’assumerai donc d’être une bridezilla, mais au moins, je ne finirais pas sur les rotules !

J’écouterais plus mon instinct

Cette petite voix qui m’a soufflé que non, je ne le sentais pas avec ce traiteur, je lui donnerais raison. Même si elle était super créative, qu’elle nous a créé un cocktail sur mesure et que les invités étaient ravis ! Parce que tout ça ne vaut pas le stress que ses attitudes de diva nous ont occasionné, ni les disputes avec le Panda à cause d’elle. Quand au fait qu’elle ait commencé à servir le dessert à nos invités sans nous attendre, no comment… Donc si c’était à refaire, je ferai confiance à cette petite voix et je ne choisirai que des prestataires avec qui j’ai un vrai feeling (c’était le cas pour tous les autres, je vous rassure !).  

 Je soignerais plus ma tenue avant la robe

Parce qu’à chaque fois que je regarde les photos de mes préparatifs, je me demande ce qui a bien pu me passer par la tête : qu’est-ce que c’est que cette robe corail avec un gilet rose ? Et le soutif gris dont on voit bien les bretelles ? Euuuuuh, on peut photoshopper là ?? Sérieusement, j’ai mal aux yeux quand je me regarde sur ces photos. Dix mois de préparatifs et de prise de tête sur des dizaines de détails pour trébucher sur ça, c’est quand même con non ?

OneandOnlyParis -40 of 481-"Rose et corail, pas étonnant que je tire la tronche"

 

Les cadeaux d’invités fait maison, je laisserai tomber

Un chutney maison, joliment baptisé « Pomme d’amour », spécialité du Panda : sur le papier, c’était une super-style-me-prettyesque idée, hein. Et puis le Panda y tenait tellement, un fiancé qui s’implique autant, c’est touchant. Mais là, les trois semaines où la maison a pué l’oignon (oui, il y a beaucoup d’oignons dans le chutney, sache-le), les trois heures passées à 4 à nouer des petits napperons en papier et de la baker’s twine autour des 200 pots (oui oui, tu as bien lu), et je ne te parle pas des kilos de La Laitière qu’on a du s’enfiler, tout ça pour que la plupart des invités les oublient en partant… et bien, je me dis qu’on aurait peut-être pu se les épargner. Les dragées, c’est pas si mal ?!

Je prendrais mon photographe par la main pour lui montrer ce qu’il faut prendre en photo le jour J

Ca m’éviterait d’avoir toujours le cœur serré 8 mois plus tard en revoyant les photos du cocktail, où il manque pleins de détails (et mes serveurs façon ouvreurs de cinéma ?? Et une vue d’ensemble de mes buffets ?), ou simplement consterné en contemplant la photo des toilettes des hommes (oui oui), parce ma jolie déco Beauty Room, ben, c’était chez les filles ! Pourtant, ce n’est pas faute de leur avoir transmis une liste détaillée de toutes les photos que je voulais, mais rien à faire, on ne voit pas avec les mêmes yeux, nous les brides…

Je ferais sécher la mousse au soleil avant de la mettre sur les tables

Parce qu’un chemin de table en mousse naturelle, c’est bien, une nappe avec une gigantesque auréole marron, beaucoup moins ! Je ne remercierais jamais assez ma merveilleuse Clémentine d’avoir géré ça de main de maître : en deux heures, les deux nappes contaminées avaient été lavées, repassées et remises sur les tables !

 Je ne lâcherais pas l’affaire sur les détails de ma déco

Quand j’ai commencé les préparatifs, j’avais une idée très claire de ce que je voulais, et j’avais soigneusement listé tous mes DIY. Mais à l’approche du W-Day, entre les vicissitudes de mon traiteur et les 15 invités qui changent d’avis au dernier moment (au choix, tous vécus : « ah en fait j’ai eu un chagrin d’amour, je ne viens plus »/ « ma copine que vous n’avez jamais vue arrive des US et sera là, c’est top non ? »/ « ah bon, je ne vous avais pas dit qu’on serait deux ? »)… Je n’en pouvais plus et je rêvais de me marier sur une île déserte, comme je le raconte par ici. J’ai donc abandonné pas mal de petits détails qui me tenaient pourtant à cœur, par lassitude : « j’m’en fous, de toutes façons personne verra rien ! ».

OneandOnlyParis--44-of-481-.jpg

"Ou comment même un bon photographe peut être tout à fait côté de la plaque"

 

 Je profiterais plus de mes invités au brunch

On devait partir le soir même pour la Tanzanie et ma mère était super angoissée qu’on arrive à tout ranger. Conclusion : au lieu de profiter à fond de mes potes, j’ai passé la matinée à courir, incapable de me poser plus de deux minutes. C’est une fois dans l’aéroport que j’ai réalisé que c’était sans doute la seule fois où ils seraient tous réunis pour nous comme ça… et j’ai fondu en larmes.

Je ne tiendrais pas mon bouquet comme un sceptre

Et j’avancerais doucement, à pas mesurés et élégants, au lieu de marcher d’un pas conquérant au bras de mon père, bouquet en avant. Je ferais comme une vraie mariée, quoi.  

 

Si c’était à refaire, je garderais ça…

 

La coordination du jour J

Je n’y aurais jamais pensé sans les wedblogs, et puis au fur et à mesure des préparatifs et le nombre de choses à mettre en place le jour J, l’idée s’est imposée. LA raison number 1, c’était que je voulais que ma mère profite à fond de la journée, et éviter au maximum de faire reposer le poids de l’organisation sur elle. La merveilleuse fée Clémentine a joué ce rôle à merveille, et si j’étais aussi zen et détachée le jour J, c’est grâce à elle ! J’avais 100% confiance en elle (indispensable) et j’ai pu profiter de ma journée à fond.

Le lieu dans lequel nous nous sommes mariés

Un véritable coup de cœur dès la première visite pour le Manoir des Prévanches et son adorable propriétaire, Mr de Bonardi. Le lieu était magnifique, mais c’est aussi les attentions que Mr de Bonardi a eu pour nous, son accueil généreux, qui nous ont permis de nous sentir vraiment chez nous le temps d’un week-end ! Nos invités nous ont fait beaucoup de compliments dessus. Ce lieu a vraiment été « acteur » de notre mariage, et il restera toujours empreint de magie pour moi.

L’installation la veille avec nos amis

Parce que même si on a fait beaucoup de choses tous seuls en amont, la veille du mariage, nos amis ont vraiment répondu présent pour nous aider à tout installer… ils ont été géniaux ! Leurs yeux ronds quand j’expliquais la déco, l’atelier fleurs que ma mère a installé dans l’office du traiteur, voir tout ce que j’avais imaginé patiemment pendant des mois prendre vie grâce à eux… c’était unique !

Cette après-midi avec eux à tout mettre en place reste l’un de mes meilleurs souvenirs du mariage. Je crois que c’est à ce moment là que j’ai pris conscience de cette dose d’amour et d’amitié dont nos proches allaient nous entourer, et ça, c’était hyper fort.

Mes préparatifs dehors avec les copines

Une table, un miroir, des chaises, les pieds nus dans l’herbe, le soleil : un moment au top et à l’écart de l’agitation pour me préparer et relâcher la pression avant d’entrer en scène ! Sans compter la rigolade quand mes copines ont joué les gardes du corps de choc pour éviter qu’on ne me voie avant la cérémonie… j’avais l’impression d’être Kate Middleton !

Demander à mes bridesmaids d’avoir des robes assorties

J’avais proposé deux couleurs : rouge coquelicot ou rose. Cela n’a pas été easy, mais finalement, elles ont toutes joué le jeu et contrairement à Alice, je ne regrette pas d’avoir joué la bridezilla : non seulement ça rend trop bien sur les photos, mais ça les distinguait du reste de mes invités : c’était mon crew, quoi ;)

OneandOnlyParis--26-of-602-.jpg "Les bridesmaids en rouge, ça valait le coup d'assumer mon côté Bridezilla"

 

La cérémonie dehors

Est-ce qu’il y a vraiment besoin d’expliquer pourquoi ? Le moment où je suis sortie du manoir au bras de mon papa, que j’ai vu l’homme de ma vie m’attendre là-bas, les invités qui applaudissaient, « ma » musique (Ederlezi)… waouuuuuu !

Le mix des traditions

Le lancer de bouquet et la cérémonie en extérieur à l’américaine, le geste symbolique de la cérémonie inspiré des traditions asiatiques, les mariés portés sur les chaises pour la filiation juive, des lanternes thaïes à la fin du dîner : notre mariage était un beau mélange de tout ce qui nous compose et nous inspire. Cela nous ressemblait, et les invités ont adoré.

Le photobooth

Les photos géniales des invités, qui se sont lâchés, nous ont bien fait rire avant de nous envoler pour la Tanzanie. A les voir rigoler sur les photos, on se dit qu’ils ont passé un bon moment… c’était le but !

Le buffet de dessert/bar à bonbons

Je suis une grande gourmande, alors mon buffet de dessert, je voulais qu’il fasse rêver la petite fille en moi : des bonbons, des gâteaux « maison », notre wedding cake… Il fallait que ça soit aussi bon que beau ! Etant donné qu’il a été littéralement nettoyé, j’en déduis que c’était réussi ;) Par contre, c’était un poil frustrant d’entendre tout le monde dire à quel point c’était bon, alors qu’on y a à peine touché !

Le lâcher de lanternes thaïes

C’était doublement symbolique, parce que si ces lanternes sont synonymes d’événements heureux en Asie, elles nous rappellent surtout notre voyage en Thaïlande, où Mr Panda a secrètement changé d’avis sur le mariage et a décidé de m’épouser. Nous les avions découvertes en sortant de notre chambre à Chiang Mai le 31 décembre, et nous voulions recréer pour nos invités cette impression totalement féérique. Pari tenu : sur les photos, ils ont des yeux d’enfants émerveillés, et ils nous en reparlent encore aujourd’hui. Un moment particulièrement magique parmi tous ceux qu’on a vécu ce jour-là…

Mon mari, of course !

Bon, il y a encore mille autres détails sur lesquels je pourrais épiloguer… mais le plus important,c'est quand même lui =).

OneandOnlyParis--357-of-602-.jpgMais qu'ils sont bôôôôo...........merci Maëlis pour ce bel article!

Partager cet article

Repost 0
Published by Lovely W - dans Logistique
commenter cet article

commentaires

Melly 17/06/2012 13:00

Article super intéressant !! Merci beaucoup de nous faire partager Do/Don't de ton mariage Panda ^^

fi(lle)ancée 05/06/2012 13:49

Oh, je viens de pleurer de rire... et d'émotion :)

Eleanou 02/05/2012 10:14

Moi, j'ai une petite question qui m'intrigue quand même, fidèle curieuse que je suis! Qu'est ce qu'il y avait donc dans la beauty room?
Car j'ai prévu de petites choses: pansement, doliprane, détachant, pastille...etc... Mais je ne sais pas trop encore comment les présenter, même si ma mère elle semble avoir sa propre idée de la
chose et disposer a en faire sa mission!

Lovely W 04/05/2012 12:07



Bonne idée le coup du doliprane et des pansements!! Mais pour moi une Beauty room doit absolument contenir du make up (poudrier, blush, gloss, rouge à lèvres etc...)pour les ptites
retouches...d'ailleurs s'il y en avait eu une pour mon mariage j'aurais pensé à me remaquiller, en fin de soirée je me trouve horrible sur toutes les photos!!!!



*Virginie* 26/04/2012 22:58

Merci Mme Panda pour cet article Ô combien rafraichissant !
A 3 mois du jour J, je dois dire que ça permet de prendre conscience de plein de petites choses (les cadeaux des invités, la tenue préparatifs ...) et aussi de très grande chose (l'Amour avec un
grand A !)

Sophie - My wedding thing 26/04/2012 18:02

Merci pour cet excellent article !!! Moi aussi il y a plein de choses que je ferais autrement et pourtant c'était une journée si magnifique !

Bienvenue!

  • : Le blog de lovelyweddings.over-blog.com
  • Le blog de lovelyweddings.over-blog.com
  • : Venez vous balader et découvrir mes découvertes pour vous aider à organiser le mariage dont vous avez envie.
  • Contact

Recherche

Archives

Photographes